Les clichés

Publié le par Lyra78

Le milieu japonisant est en grande partie composé d'adolescents, population qui aime à détruire les clichés dont elle est victime pour pouvoir en créer de nouveaux ; parce que tant qu’à subir des clichés, autant les créer soi-même.


Tu aimes X Japan ? Tu es un mouton doublé d’un gros fanboy(girl) fana d’hide. La reformation du groupe ? Selon les cas, c’est la résurrection de Yoshichrist ou le retour de Yoshifric.

Tu n’aimes pas X Japan ? T’es un blaireau, un inculte qui ne sait pas apprécier les bonnes choses. Tu fais ton rebelle mais en fait, t’es qu’un jaloux.


Tu aimes The Gazettes ? Groupie en manque de fan-service, tu fantasmes sur les hommes qui cachent leur nez, se maquillent le cou et mettent des porte-jarretelles.

Tu n’aimes pas The Gazette ? T’es pas du tout dans le mouv’. T’es un blaireau, un inculte qui ne sait pas apprécier les bonnes choses. Tu fais ton rebelle mais en fait, t'es qu’un jaloux.


Tu aimes An Cafe ? Alors déjà, t’es une fille. Tu as une voix très aigüe et tu cries très fort. Tu n’as aucun goût, tu ne fais que bouffer de la merde commerciale. Tu aimes le kawai, le rose et le noir (bah oui, t’es quand même une rebelle hein) et c’est d’ailleurs pour ça que t’es une cruche sans cervelle qui n'a encore rien connue de la vraie vie.

Tu n’aimes pas An Cafe ? Anti-groupie par excellence, pas nyappy pour un sous. T’es incapable de voir la vie du bon côté. Et de toute façon, tu fais rien qu’à critiquer.


Tu aimes Moi Dix Mois ? T’es une gothic-lolita (ou travelo, pour la version masculine) qui mouille sur cette tarlouze de Mana. D’ailleurs, il n’y a que lui et son égo qui comptent ; la musique, c’est secondaire.

Tu n’aimes pas Moi Dix Mois ? Tu es tout simplement frustré de ne pas être aussi beau et doué que Mana-sama.


Tu aimes le visual kei ? T’es un (une, plus probablement) ado bi, groupi et hurlant en mal de rebel’attitude.

Tu n’aimes pas le visual kei ? T’as rien compris à la vie.


Tu aimes la j-pop ? T’es trop débile pour te rendre compte que tes idoles ne doivent leur voix qu’à un ingé-son particulièrement doué. De toute manière, tu es plus attiré par leur gueule refaite au burin que par leurs chansons.

Tu n’aimes pas la j-pop ? T’es largué, tu ne sais même pas ce qui est à la mode au Japon ! Tu n’es qu’un gamin grossier ne s’intéressant qu’aux tapettes qui beuglent et autres machins de brute soi-disant "dark".



A la base, ces clichés partent de constatation réelles mais c'est tellement amplifié, ça devient n'importe quoi. On tombe dans le "dis-moi ce que tu écoutes, je te dirais qui tu es".


[...]

(j'avais commencé à écrire un pavé mais je garde ça pour un prochain article finalement)


Évidemment, on pourrait étendre ce genre de clichés à beaucoup d'autres sujets qui reviennent en permanence (Rock one, Tokio hotel, cosplay...), mais c'était la fin des cours alors je n'ai pas pu aller plus loin. Pour une suite éventuelle, faudra attendre le prochain cours sur l'accouplement des cochons (officiellement nommé Physiologie de la reproduction des animaux d'élevage).


Publié dans RTL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article